L’école en pratique

A. L’Institut Saint-Louis

1. Depuis déjà 150 ans, au cœur de la ville, au cœur de la vie…
L’Institut Saint-Louis fut fondé en 1858 en vue d’accueillir les élèves issus du nouveau quartier Léopold.
Au fil des années se développèrent, parallèlement aux Humanités, un Institut Supérieur de Commerce et des Facultés Universitaires qui devinrent autonomes dans les années 1960.
L’Institut Saint-Louis compte actuellement deux écoles maternelles, deux écoles primaires (sur trois sites d’implantation) et un établissement secondaire général : les Humanités. Celles-ci préparent aux études supérieures.
Une 7ème année ou section de Mathématique Spéciale prépare les élèves aux examens d’entrée à l’université.
L’Institut Saint-Louis fait partie des collèges archiépiscopaux de l’Archevêché de Malines-Bruxelles. Le Pouvoir Organisateur entend continuer la tradition spirituelle et pédagogique de ses fondateurs à l’heure où l’éducation suppose plus que jamais une formation au sens, aux valeurs et à la citoyenneté européenne.
Par son histoire et son existence, il participe, dans un régime de liberté d’enseignement aux responsabilités d’un service scolaire offert à la société.
Aujourd’hui, les sourires d’élèves provenant de Belgique mais aussi de nombreux pays différents éclairent le béton de notre vénérable Institut.
2. Dès l’origine, nos communautés éducatives se sont affirmées comme étant d’appartenance catholique par référence à la vie et à l’enseignement de Jésus-Christ. L’Institut Saint-Louis est l’héritier de cette attitude responsable et ne peut s’y dérober.
L’humanisme chrétien dont il se revendique l’amène tout autant à reconnaître, dans un esprit de tolérance la pluralité des convictions et des cultures au sein de la société.

B. Nos objectifs éducatifs

Nous voulons accueillir l’enfant tel qu’il est éduqué déjà dans la famille ; les parents sont en effet les premiers responsables de l’éducation de leur enfant. L’Institut considère l’élève dans sa singularité, il l’aide à accéder à l’autonomie et à l’exercice responsable de la liberté. Il accorde un soutien privilégié à ceux qui en ont le plus besoin.
L’œuvre d’éducation est une tâche commune à tous ceux qui interviennent dans la vie de la communauté scolaire : à la direction, au personnel enseignant et d’éducation, aux parents, aux élèves eux-mêmes, aux différentes instances de la société.
Au-delà des particularismes inévitables et somme toute enrichissants, cela suppose que chaque partenaire concourre, selon ses responsabilités et compétences, au même but. Une volonté de communication, de concertation et de transparence entre les différents acteurs garantit la confiance indispensable au développement harmonieux de la personnalité.

C. Nos valeurs clefs

Pour atteindre ces objectifs, quatre valeurs apparaissent comme des valeurs clefs de toute éducation à la vie évangélique comme à la citoyenneté. Ci-dessous, nous les énonçons comme gages de bonheur pour l’humanité future, proche ou lointaine.
1. L’éducation à la VIE qui vise l’épanouissement de toute la personne humaine et qui englobe les perspectives spirituelles, intellectuelles, émotionnelles, corporelles, culturelles…
2. L’éducation à la LIBERTE estimée comme un bien suprême et qui se traduit entre autres par l’acquisition progressive de l’autonomie, par la reconnaissance de la responsabilité personnelle en attitudes, actes et paroles, par l’exclusion des abus…
3. L’éducation à la PAIX qui vise entre autres l’apprentissage de la convivialité, de la sociabilité, de l’anti-violence, de la reconnaissance des différences, du pardon et de la réconciliation…
4. L’éducation à l’EQUITE qui porte entre autres sur l’intégrité, la justice, la recherche de la vérité, la conformité aux règles de la morale chrétienne…

D. Pour résumer et conclure

Saint-Louis est un lieu d’enseignement, d’éducation aux valeurs évangéliques, humanistes et démocratiques. Il est un lieu où se propose la foi chrétienne, où celle-ci doit pouvoir trouver de quoi se nourrir et se développer. Ce faisant, il se veut accueillant à tout jeune même en recherche mais à tout le moins respectueux du présent projet.
Régulièrement, un retour au projet éducatif doit être prévu. La source principale de référence demeure «MISSION DE L’ECOLE CHRETIENNE».

Le projet pédagogique de l’école chrétienne se fonde sur un ensemble de convictions partagées dont la source est le Projet pédagogique de la Fédération de l’enseignement fondamental et secondaire catholique. Sa réalisation, outre la mise en œuvre des moyens nécessaires, suppose l’adhésion de chaque partenaire.

Notre école se veut un lieu de formation et d’émancipation, de culture et de vie. Notre objectif pédagogique aura donc comme préoccupation première :
1. de permettre à tout étudiant désireux d’entreprendre une formation d’enseignement général d’être initié à l’esprit humaniste à travers des disciplines enseignées.
2. de favoriser par des pratiques pédagogiques adaptées, structurées et cohérentes le développement intellectuel optimal de l’élève par l’acquisition de savoirs et de compétences.
3. d’inscrire cet apprentissage dans le cadre d’un épanouissement harmonieux de la personnalité. Cela suppose que soient privilégiés l’ouverture d’esprit, le respect réciproque, l’accession progressive à l’autonomie ainsi qu’aux relations adultes.

A. Notre pédagogie veut donner du sens à l’apprentissage

L’élève en est le centre en même temps qu’il en devient l’acteur principal par sa motivation, son travail, ses initiatives, sa curiosité intellectuelle, sa volonté de progresser.
Cet apprentissage au-delà de l’acquisition de savoirs et de compétences suppose également :
1. Le développement de la créativité, de l’esprit critique et du jugement.
2. Le souci d’apprendre dans la perspective d’études supérieures.
3. Une réflexion lucide sur l’orientation en fonction des motivations, des aptitudes, d’une insertion progressive dans la vie sociale et professionnelle.
B. Notre pédagogie cherche à promouvoir la coopération et la responsabilité
Dans cet esprit, elle s’appuiera sur :
1. Une évaluation réfléchie, exigeante et humaine en termes de perspectives.
2. Une écoute aux demandes formulées par les élèves et les parents et une volonté de régler positivement les éventuels conflits internes et externes que peut rencontrer une école.
3. Des initiatives permettant aux jeunes de s’ouvrir à une dimension européenne et mondiale.
4. La mise en place de mesures de remédiation et d’accompagnement.
5. Des comportements de travail qui favoriseront la solidarité, la communication et l’autonomie.
6. Le respect de règles de vie claires, connues de tous et partagées.

C. Notre pédagogie s’enrichit de la différence

1. Elle cherche à assurer aux élèves en difficulté comme aux plus performants les occasions d’épanouissement.
2. Elle encourage la diversité des approches d’apprentissage.
3. Elle stimule le jeune à prendre conscience de son identité, à acquérir plus d’autonomie et d’estime de soi.
4. Elle veille à construire des relations de qualité pour faire naître le sens du lien social.
5. Elle reconnaît chacun, y compris dans ses hésitations tout en l’aidant à trouver un équilibre dans le développement harmonieux de toutes ses décisions de femme et d’homme en devenir.
6. Elle affirme son identité chrétienne par l’adhésion aux valeurs évangéliques.
Les moyens de cette pédagogie sont ceux que met en place une équipe éducative consciente de sa propre hétérogénéité, soucieuse d’utiliser les qualités de chacun de ses membres.

Notre projet éducatif et pédagogique propose un cadre qui, loin d’être exhaustif, constitue une référence de réflexion pour notre communauté scolaire dans son cheminement

FORMATION DE PERSONNES RESPONSABLES

1. Formation à l’esprit critique

Augmenter les sources d’information et favoriser le recours à celles-ci dans le but d’une confrontation critique (Cedoc, conférences-débats, cours, Internet, …).
Responsabiliser les élèves dans la gestion, l’organisation d’activités, les locaux, …
Favoriser le travail par projet, ce qui suppose notamment la réflexion par équipe et le décloisonnement.
Accompagner les élèves dans la construction d’un projet personnel pour les amener au choix adéquat d’études supérieures.
Développer la participation des élèves (conseil d’élèves, …)
2. Formation culturelle et humaniste

Encourager toutes démarches favorisant l’éveil des sensibilités au beau, à l’autre, au monde, au refus d’a priori.
Promouvoir la prise de conscience européenne.
3. Sensibilisation à l’intériorité

Dans l’affirmation de notre identité chrétienne, donner une priorité à l’intériorité et favoriser le dialogue entre tous, croyants et non-croyants.
4. Formation au développement durable – problèmes environnementaux – qualité de la vie

Sensibiliser à la gestion solidaire des règles de vie connues de tous.
Sensibiliser au respect quotidien du milieu de vie, à l’utilisation judicieuse des ressources et à la gestion des déchets.
Donner un contenu au temps « perdu » (animation, …).
Education à la santé (alimentation, sommeil, hygiène de vie, …).
5. Développement d’une autonomie dans la construction de savoirs et l’acquisition de compétences.

Susciter chez les parents la prise de relais dans cette construction en les sensibilisant à leur rôle essentiel de partenaire de l’école (réciprocité de la communication, suivi de nos conseils, des résultats, participation à la vie de l’école, …)

Direction :

Saint-Louis 1 fondamental maternelles + P1-P2 (Marais) : Mme Marie SERVAIS 02 209 17 52
Saint-Louis 1 primaire P3 à P6 (Marais) : Mme Anne-Marie VAN VRECKOM 02 209 17 12
Saint-Louis 2 (Cardinal) : M. Marc PAGNOULLE 02 230 74 00
Saint-Louis 3 (Verviers) : Mme Cynthia DELSTANCHE 02 230 88 00

Secrétaire :

Saint-Louis 1 : M. Henri GILLARD 02 209 17 52
Saint-Louis 2 et 3 : Mme Teresa ROBERT 02 230 74 00 / 02 230 88 00

Préfets :

M. Michel DESTREE : implantation de la rue du Marais.
Mme  xx : implantation de la rue de Verviers.
M. Luc BOOGAERTS : implantation de la rue du Cardinal.

Professeurs de Saint-Louis 1 Fondamental – Marais:

M1 0A  Renée LEDOUPPE
M1 A    Muriel COULON
M1 B    Geneviève GORGEMANS
M2 A    Laëtitia DEVAUX
M2 B    Isabelle GENDARME
M3 A    Virginie CORSON
M3 B    Michèle ISTACE
P1 A      Marie DELPLANQUE
P1 B      Pauline CLAUWAERT
P1 D      Adélie BULINCKX
P2 A      Michel DESTREE
P2 B      Claire VAN VOLXEM
P2 D      Morgan FEROOZ

Professeurs de Saint-Louis 1 Fondamental – Marais:

P3 A      Morgane BARON
P3 B      Brigitte BIENFAIT
P3 D      Sandrine CORNU
P4 A      Aurélie HAYOIS
P4 B      Martha TSELEBIDOU
P4 D      Emmanuelle VAN GALDER
P5-P6 A      Marie MEUWIS
P5 B      Antoine JULIEN
P5 D      Katia HARDMAN
P5E-P6E  Christelle DEVILLERS
P6 B      Christel HOUDRET
P6 D      Gwenaële COESSENS

 

Professeurs de Saint-Louis 2 – Cardinal:

M1 0F  Mme VANDEN BOGAERT Laurence et Mme DAUSIMONT Fabienne
M1 F     Mme VANDEN BOGAERT Laurence et Mme DAUSIMONT Fabienne
M1-M2-M3 M   Mme CABUT Magali
M1-M2-M3 F    Mme ROBEET Anne-Catherine
M1-M2-M3 G   Mme MARTINELLI Claudia
P1 F      Mme CHARLIER Marie
P1 G     Mme IGLESIAS Alexandra
P2 F      Mr VEMER Olivier
P2 G     Mme MASAI Sophie
P3 F      Mme VAN DE VELDE Ingrid
P3 G     Mlle BAS Derya
P4 F      M. LEEMANS David
P5 F      Mme FIEVEZ Barbara
P6 F      M Boogaerts Luc

Professeurs de Saint-Louis 3 – Verviers:

M1 0C  Mme BUSSCHAERT Sylvie
M1 C    Mme BUSSCHAERT Sylvie
M1 E     Mme Meunier Caroline
M2 C    Mme STAELENS Pasqualina
M3 C    Mme NOBELS Colette
P1 C     Mme GOURDANGE Audrey
P1 E      Mme MINET Elisabeth
P2 C      Mme VANLERBERGHE Sophie
P3 C      Mme CONRATH Myrtille
P4 C      Mme TRUFLANDIER Marlène
P5 C      M. da CONCEICAO PONTE Antonio
P6 C      Melle BLOMMAERT Sandra

Logopèdes :

Mme J. DESTREE (Rue du Marais) 0498 69 85 18
Mlle M. RUSSO (Rue de Verviers) 0472 69 80 4

P.M.S. :

Marais Mme M. LETOUCHE (psychologue) 02 512 65 78
Cardinal + Verviers Mme E. VAN SULL (ass. sociale) 02 647 17 45

7 h 30 Les élèves peuvent accéder au local de garderie.

8 h 00 Les élèves peuvent accéder à la cour de récréation.

8 h 20 Tous les élèves de primaires sont présents dans la cour.
8 h 45 Tous les élèves de maternelles sont présents en classe (Verviers et Cardinal).
9 h 00 Tous les élèves de maternelles sont présents en classe (Marais).
8 h 25 Début des cours de la matinée.
12 h 00 Fin des cours de la matinée – Marais.

12 h 05 Repas de midi.
12 h 45 Fin du repas de midi.
12 h 45 Ateliers de la pause de midi.
Pause de midi.
13 h 15 Fin des ateliers de la pause de midi.

13 h 15 Tous les élèves sont présents dans la cour.
13 h 20 Reprise des cours de l’après-midi.
15 h 00 Fin des cours de l’après-midi.

15 h 05 Tous les élèves de primaires sont présents dans la cour.

15 h 10 Début des activités parascolaires et de la garderie (Marais).
15 h 30 Début de l’étude dirigée et de la garderie (Verviers et Cardinal).
16 h 00 Fin des activités parascolaires et de la garderie (Marais).

16 h 00 Début de l’étude dirigée et de la garderie (Marais).
16 h 30 Fin de l’étude dirigée et de la garderie du soir (Verviers et Cardinal).
17 h 00 Fin de l’étude dirigée et de la garderie du soir (Marais).
17 h 15 Fin de la garderie du mercredi.

17 h 30 Fermeture des établissements.

Un feuillet “agenda“ fixant d’autres éventuels demi-jours de congé et donnant les dates des bulletins, des réunions de parents, des journées pédagogiques et des autres manifestations sera remis en début de chaque trimestre.
Madame THÜNGEN pour la rue du Marais et Madame ROBERT pour la rue du Cardinal et la rue de Verviers assurent le secrétariat administratif de nos écoles.
Leur bureau est accessible par téléphone, le matin entre 9 h 00 et 10 h 30. Afin de nous permettre un travail efficace, nous vous demandons de bien vouloir respecter ces heures.
Nos écoles sont vastes, nous ne pouvons pas vous garantir la transmission des messages de dernière minute.
Assurances contre les accidents – l’Institut Saint-Louis a souscrit une assurance pour tous ses élèves. Les garanties de la police sont : responsabilité civile, assurance « accidents » individuelle et protection juridique.

Elle couvre les activités scolaires organisées par l’Institut, y compris le chemin direct entre l’Institut et le domicile.
Les parents qui voudraient en savoir plus long sur cette police d’assurance peuvent demander à M. l’économe de leur remettre un feuillet d’information plus exhaustif.
Procédure à suivre en cas d’accident scolaire :
1. SE PROCURER les documents de déclaration d’accident au secrétariat. En cas d’absence, contacter le titulaire ou la direction.
2. REPONDRE à toutes les demandes de renseignements qui figurent sur la déclaration.
3. SE RENDRE CHEZ LE MEDECIN de son choix. Il doit remplir le document médical attaché à la déclaration.
4. PAYER les frais médicaux. L’assurance remboursera aux parents, après acceptation du dossier, les sommes non remboursées par la mutuelle (avec une franchise de 25 €).
5. CONSERVER précieusement le relevé des débours, qui vous sera réclamé ultérieurement par notre assurance.
6. DEPOSER LES 3 AUTRES FEUILLES dans la boîte aux lettres du secrétariat.
7. DECLARER l’accident à votre mutuelle dans les plus brefs délais.
Remarques :

– Ne pas respecter les différentes étapes de cette procédure, c’est risquer que le dossier n’aboutisse pas ou aboutisse avec un sérieux retard.
– Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès du secrétariat en téléphonant au 02 209 17 52.
– L’assurance ne couvre pas les dégâts matériels, tels que : bris de lunettes ou de vitres, vêtements abîmés ou déchirés, perte, vol ou détérioration d’objets.

Tout accident doit être signalé sans retard au secrétariat.

1 La pause de midi va de 12 h 00 à 13 h 20 pour les classes maternelles et primaires.

2 Pendant ce temps, on distingue les élèves externes, qui prennent leur repas hors de l’école, chez eux ou en ville avec leurs parents, et les élèves demi-pensionnaires, qui prennent leur repas à l’Institut.

3 Les externes ne sont pas sous la responsabilité de l’Institut. Ils doivent avoir quitté l’établissement avant la fermeture des portes à 12 h 10 et ne peuvent le réintégrer que par l’entrée des maternelles à partir de 13 h 05.

4 La demi-pension offre trois formules de restauration suivant les implantations :
– le repas complet préparé par l’Institut ou par la Ville de Bruxelles (Marais + Cardinal),
– le sandwich garni préparé par l’Institut, accompagné de potage et d’une boisson servis par l’Institut (Marais),
– le pique-nique emporté de la maison, accompagné de potage et d’une boisson servis par l’Institut (Marais + Verviers + Cardinal).

5 L’inscription à la demi-pension se fait en début d’année au moyen du formulaire « suppléments ». Tout changement apporté à cette inscription ou toute absence, doit être signalé au titulaire ou au secrétariat par un écrit des parents, au plus tard 3 jours avant le changement effectif.

6 Les demi-pensionnaires ne peuvent quitter l’Institut pendant la pause de midi. Si, pour un motif exceptionnel, le demi-pensionnaire devait quitter l’Institut, le secrétariat doit en être averti le matin au plus tard par un billet daté et signé des parents.

7 Le paiement de la demi-pension se fait au moyen d’un bulletin de virement remis au début de chaque période avec l’ensemble des comptes de la période. Aucune modification ne peut être apportée sur le virement.

Les piscines de Laeken et de Saint-Josse étant fermées, il n’y a pas de cours de natation pour l’instant.
1 Après les cours et suivant les implantations, l’Institut organise des études surveillées et dirigées, par niveau et sous la direction de professeurs. Elles débutent à 15 h 30 ou 16 h 00 et se terminent à 16 h 30 ou 17 h 00. Ces études sont payantes.

2 En ce qui concerne l’étude dirigée, la priorité est donnée aux enfants en difficulté ou qui font l’objet d’une mesure prise en conseil de classe.

3 L’inscription aux études se fait en début d’année au moyen du formulaire « suppléments ». Tout changement apporté à cette inscription doit être signalé au titulaire ou au secrétariat par un écrit des parents, au plus tard 3 jours avant le changement effectif de période.

4 Le paiement de l’étude surveillée ou dirigée se fait au moyen d’un bulletin de virement remis au début de chaque période avec l’ensemble des comptes de la période. Aucune modification ne peut être apportée sur le virement.

5 Le montant payé est forfaitaire.

1 Avant et après les cours, ainsi que le mercredi après-midi l’Institut organise des garderies sous la surveillance de professeurs. Elles débutent à 7 h 30 et se terminent à 17 h 15 (mercredi après-midi inclus). Ces garderies sont payantes.

2 L’inscription aux garderies se fait en début d’année au moyen du formulaire « suppléments ». Tout changement apporté à cette inscription doit être signalé au titulaire ou au secrétariat par un écrit des parents, au plus tard 3 jours avant le changement effectif.

3 Le paiement de la garderie se fait au moyen d’un bulletin de virement remis au début de chaque période avec l’ensemble des comptes de la période. Aucune modification ne peut être apportée sur le virement.

4 Le montant payé est forfaitaire.

5 Avant 7 h 30 et après 17 h 30, aucun élève ne peut se trouver dans l’école, la surveillance ne pouvant être assurée. Tout problème survenant alors relèverait de la responsabilité seule des parents.

6 Pendant les périodes de congé scolaire, l’Institut organise également des garderies ou une plaine de jeux. Elles se déroulent dans l’implantation de la rue du Marais et débutent à 8 h 00 pour se terminer à 17 h 30 (mercredi après-midi inclus). Ces activités sont payantes.

7 Les modalités pratiques et les inscriptions seront précisées ultérieurement.

8 Tout remboursement suite à une absence aux activités nécessite un certificat médical.

1 Le centre Psycho-Médico-Social – P.M.S. Le centre qui s’occupe de la rue du Marais est le centre P.M.S. Nord-Ouest de Bruxelles, rue de Dinant, 39 à 1000 Bruxelles – Tél. : 02 512 65 78. Celui de la rue du Cardinal et de la rue de Verviers est le centre P.M.S. 3 de Bruxelles, rue Malibran 49 à 1050 Ixelles – Tél. : 02 647 17 45. Les centres sont fermés du 15 juillet au 15 août.

2 Le service de Promotion de la Sante a l’Ecole – P.S.E. L’Institut est affilié au centre P.S.E. de la rue de Dinant, 39 à 1000 Bruxelles – Tél. : 02 512 45 07.

3 Logopédie. Si votre enfant éprouve des difficultés au niveau du langage oral (défaut d’articulation, retard, bégaiement,…) ou écrit (dyslexie, dysortho-graphie,…), trois logopèdes sont à votre disposition deux jours par semaine dans chaque implantation.
La mutuelle peut intervenir dans certains cas.

4 Objets trouvés. Les objets trouvés sont déposés au secrétariat et une liste des objets de valeur est affichée. Il est hautement souhaitable de marquer nominativement tous les objets et vêtements. Les objets trouvés non marqués et non réclamés deviendront la propriété du fonds social.

5 Fonds social. Le fonds social de l’Institut peut venir en aide aux familles qui ont des difficultés financières passagères ou qui ne savent pas assumer des frais élevés et particuliers dans le cadre de la scolarité normale de leurs enfants ; cela se passe en toute discrétion. Prendre contact avec la Direction.

6 Actions humanitaires. Trois actions de ce type sont organisées sur l’année scolaire. Au mois de novembre, les enfants participent à une action sur la Guinée-Bissau ; au mois de janvier, nous participons aux « Iles de Paix ». Une troisième action est généralement menée au sein de l’école, mais elle est ponctuelle et laissée au gré des initiatives individuelles.

7 Les parents auront l’amabilité de ne pas circuler ou stationner dans les bâtiments, dans les classes ou dans la cour au moment de la rentrée et de la sortie des classes. Ils ont toujours la possibilité de prendre rendez-vous avec le Professeur ou de s’adresser directement au secrétariat.

8 Sports et Activités Parascolaires. Voir brochures particulières.